Publié le Mar 30, 2021

Bertrand Jouvenot

Non, l'art contemporain ne se résume pas à ce que l'on veut bien nous en montrer ! Dans l'ombre d'artistes starifiés par un système régi par les lois d'un marché de l'art de plus en plus spéculatif, travaillent d'autres peintres dont les noms passeront peut-être davantage la postérité. Benjamin Olivennes a choisi de les mettre en lumière dans un essai passionnant. Interview de l'auteur d'un Autre art contemporain (Grasset).
Bonjour Benjamin Olivennes, pourquoi avoir écrit ce livre... maintenant ?
Benjamin Olivennes : J’avais un sentiment d’injustice à savoir que vivaient et exerçaient dans notre pays des artistes de grand talent, et que non seulement ils étaient méconnus, mais même que le public n’avait pas les outils théoriques ou idéologiques qui lui permettaient de les comprendre et de les accepter. Face à certains de ces artistes, beaucoup de gens réagissent en disant : à quoi bon peindre comme cela en 2021 ? Ces artistes, je les avais découverts par ma curiosité personnelle, par des lectures, par des rencontres. J’ai écrit le livre que j’aurais voulu lire au début de mes explorations, une sorte de guide vers l’autre XXe et l’autre XXIe siècles.
Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?
B.O. : Peut-être l’interlude « en forme de confession », pp. 119-120 :
« J’ai écrit ce livre le cœur plein de doutes.
« Avec
Obtenir un devis
Message envoyé. Nous vous contacterons prochainement.