Publié le 19 févr. 2021

Bertrand Jouvenot

Nouvel article : 500 Réflexions Digitales et une de plus avec Alain Lefebvre [Article invité] - Je viens de lire le nouveau livre de Bertrand Jouvenot “500 réflexions digitales” et je dois dire que me suis régalé, même si je n’ai pas été d’accord avec tout, forcément.
Parmi ces réflexions, il en a une, en particulier, qui a retenu toute mon attention : SEPT RAISONS DE S’INTERESSER A LA QUERELLE ENTRE LES TECHNO-OPTIMISTES ET LES TECHNO-PESSIMISTES (le titre de ce chapitre est en lettres capitales, ce n’est pas moi qui hurle !).
 

Comme l’indique le titre de ce chapitre, l’analyse des progrès techniques provoque le débat entre ceux qui seraient pessimistes vis-à-vis des évolutions récentes et ceux qui restent très optimistes. Quand on connaît mes écrits sur le sujet, il serait facile de me classer parmi les “techno-pessimistes” mais je vais réfuter aussitôt cette étiquette pour en revendiquer une autre, celle de “techno-réaliste” !

Mais revenons sur le livre de Bertrand et sur ce chapitre en particulier. J’y ai relevé des éléments de bon sens qui ne sont jamais assez mis en avant : “Trente ans ont séparé les grandes inventions de 1879 et la hausse de la productivité, comme l’a démontré l’économiste Chad Syverson” et aussi “L’application commerciale des inventions prend du temps”. Tout est là, tout est dit, il faut du temps pour qu’une percée produise des effets durables. Du temps, combien
Obtenir un devis
Message envoyé. Nous vous contacterons prochainement.